Que faire en cas de vol?

L’article 311-1 du Code pénal définit le vol comme étant « la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui ».

Dès l'instant où le vol est découvert vous devez réagir au plus vite. En effet, plus vous serez réactif et plus vous augmenterez vos chances de retrouver vos biens ainsi que le(s) auteur(s) de l’infraction.

Voici le comportement à adopter après la constatation d’un vol:

Informez la gendarmerie ou la police et déposez une plainte. N’oubliez pas de demander le récépissé de votre déclaration de vol, elle vous sera demandée par votre assurance.

Prenez des photographies des lieux (sans entraver l'enquête).

Vérifiez si des objets dits « sensibles » (carte bancaire, chéquier, papier d'identité, téléphone portable, ordinateur, etc.) ont été volés. Procéder s'il y a lieu aux différentes oppositions.

Dressez la liste des objets volés avec, si possible, leur estimation.

Prenez immédiatement des mesures pour éviter un second cambriolage.

Déclarez le vol à votre assureur, par lettre recommandée (maximum dans les 2 jours ouvrés à compter de la découverte). Joignez à ce courrier la liste des objets volés ainsi que le récépissé de la déclaration de vol qui a été faite au commissariat de police ou à la gendarmerie.

Pour être indemnisé d'un vol, vous devez apporter la preuve qu’il a bien eu lieu dans les circonstances prévues au contrat (effraction, etc.), et prouver son contenu par des factures ou/et photographies de vos biens de valeurs prises au préalable (bijou, meuble ancien, objets d'art et de décoration, matériel hifi/vidéo, vêtements, etc.). Conservez ces preuves jusqu'à ce que votre assureur les demande.

Lorsque les objets volés sont retrouvés :

Vous, assuré, devez alors les reprendre s'ils sont retrouvés avant le paiement de l'indemnité par l'assureur. S'ils ont subi des détériorations, les frais exposés pour les remettre en état sont pris en charge par l'assureur.


S'ils sont retrouvés après le paiement de l'indemnité, vous avez la possibilité de reprendre vos objets à condition de restituer à l'assureur l'indemnité qui vous a été versée en règlement du sinistre.